Droit de vivre en famille

Les membres de familles de personnes qui ont un droit de séjour en Belgique - aussi bien des citoyens de pays tiers que des citoyens de l'UE et des Belges - peuvent demander un droit de séjour sur base du regroupement familial. Pour chaque catégorie d'autres conditions sont d'application, d'autres documents sont requis et d'autres membres de famille y ont droit.

Si le membre de la famille est toujours à l’étranger, il doit présenter une demande de visa/séjour au poste diplomatique belge. Le membre de la famille est déjà en Belgique ? Alors, la demande peut être formulée à la municipalité. Une demande adressée à la commune n’est en principe pas possible pour les membres de la famille de personnes extérieures à l’UE.

Regroupement familial avec des bénéficiaires de protection internationale

Des conditions spécifiques s'appliquent au regroupement familial avec des personnes reconnues comme réfugié ou bénéficiant d'un statut de protection subsidiaire en Belgique. Myria a un projet commun avec l'UNHCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, en cette matière.

Myriadoc 9: Un nouveau paradigme pour le modèle d’asile européen? Publication

Myriadoc 9: Un nouveau paradigme pour le modèle d’asile européen?

10 Juillet 2019

Le modèle d'asile européen implique des accords entre les États membres et une certaine solidarité quant à la responsabilité du traitement des demandes de protection internationale. Cette solidarité divise l'Union européenne. Parallèlement, un véritable changement de paradigme semble se produire. Une série de mesures politiques européennes se sont de plus en plus, ces dernières années, concentrées sur la réduction de l'afflux "irrégulier" de demandeurs d'asile dans l'UE et l'externalisation ou l'externalisation des responsabilités en matière d'asile vers des pays tiers.