Droit de vivre en famille

Les membres de familles de personnes qui ont un droit de séjour en Belgique - aussi bien des citoyens de pays tiers que des citoyens de l'UE et des Belges - peuvent demander un droit de séjour sur base du regroupement familial. Pour chaque catégorie d'autres conditions sont d'application, d'autres documents sont requis et d'autres membres de famille y ont droit.

(traduction en cours)

Verblijft het familielid nog in het buitenland, dan moeten het daar een visumaanvraag indienen op de Belgische diplomatieke post. Is het familielid al in België? Dan kan de aanvraag op de gemeente. Een aanvraag bij de gemeente is in principe niet mogelijk voor familieleden van personen van buiten de EU.

Gezinshereniging met begunstigden van internationale bescherming

Voor gezinshereniging met personen die erkend werden als vluchteling of een statuut van subsidiaire bescherming hebben in België, gelden specifieke voorwaarden. Rond deze materie heeft Myria een gezamenlijk project met UNHCR, het Hoog Commissariaat voor de Vluchtelingen van de Verenigde Naties.

Trafic d’êtres humains dans des véhicules transformés: ouverture d’un procès majeur à Gand (communiqué de presse) Publication

Trafic d’êtres humains dans des véhicules transformés: ouverture d’un procès majeur à Gand (communiqué de presse)

25 Février 2019

Ce lundi 25 février devant le tribunal correctionnel de Gand s’ouvre le procès d’une cellule belge appartenant à un réseau de trafic international d’êtres humains. Seize prévenus seront jugés pour des faits ayant eu lieu entre 2017 et 2018. Des interceptions policières sur notre territoire et à l’étranger ont montré que ce réseau international était impliqué dans plus de cinquante transports clandestins de personnes, souvent dans des conditions humainement dégradantes. La branche belge de la cellule était spécialisée dans la transformation de véhicules dans lesquels des trans-migrants étaient cachés et transportés, profitant des espaces de rangement des véhicules. Myria – qui est uniquement compétent pour la prévention de trafic d’êtres humains – s’est porté partie civile dans ce dossier mené par le parquet fédéral.

Le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies demande à la Belgique d’accorder une attention urgente aux enfants les plus vulnérables Publication

Le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies demande à la Belgique d’accorder une attention urgente aux enfants les plus vulnérables

7 Février 2019

Le 7 février 2019, le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies a tenu sa 80ième session les 24 et 25 janvier dernier à Genève. Dans ses 55 recommandations adressées à la Belgique, il réclame, notamment, la fin de la détention des enfants migrants, l’inclusion des enfants en situation de handicap dans l’enseignement général et la gratuité effective de l’école. Le Comité s’inquiète, par ailleurs, du niveau élevé de pauvreté infantile marqué par des disparités importantes selon les régions en Belgique.