Régularisation humanitaire (art. 9bis) en 2020 : 

  • 3.508 personnes ont été régularisées pour des raisons humanitaires (6% de plus qu’en 2019). Ce chiffre est en constante augmentation depuis 2016 (il est passé de 931 en 2016 à 3.508 en 2020). Il reste cependant largement en-dessous des valeurs observées en 2010 (24.199 personnes régularisées) lors de la campagne de régularisation. 
  • 2.474 personnes ont reçu une décision négative quant à leur demande de régularisation humanitaire (26% de plus qu’en 2019). 
  • La part de personnes régularisées diminue légèrement par rapport à 2019 pour atteindre 59%. Cette proportion suivait une hausse continue depuis 2016 (passant de 17% en 2015 à 63% en 2019). 

Régularisations médicales (art. 9ter) en 2020 : 

  • 295 personnes ont été régularisées pour raisons médicales, soit 2% de plus qu’en 2019.  
  • La part des personnes régularisées augmente entre 2019 et 2020 pour atteindre 14%. Cette proportion est en augmentation depuis 2015 (5% en 2015 pour 14% en 2020).