Différence de traitement

À certaines conditions, les migrants ont droit à l’aide sociale, à l’aide médicale urgente, à un compte en banque … Pourtant, les autorités ou les entreprises prennent parfois des mesures qui aboutissent à un traitement différent, souvent plus désavantageux, pour les étrangers que pour les autres citoyens. L’impact de ces mesures est pour eux encore plus grave lorsqu’ils se trouvent déjà dans une situation de précarité.    

Accès aux droits sociaux et économiques

Certaines mesures, souvent inspirées par l’austérité, menacent de limiter les droits économiques et sociaux des migrants. C’est par exemple le cas de l’accès à l’aide sociale pour certains citoyens de l’UE ou de l’accès à un compte en banque pour certains migrants. La redevance pour étrangers, applicable à toute une série de demandes administratives, constitue aussi une barrière financière pour beaucoup de migrants.