Exemples de plaintes recevables

  • Vous ne recevez aucune information ou réaction de Myria relative au traitement d’un dossier.
  • L’information reçue de Myria (brochures, site web, …) est incomplète ou manque de clarté.
  • Vous êtes insatisfait de l’accessibilité de Myria (téléphone, accueil, …).
  • Vous devez attendre trop longtemps une réponse de Myria.
  • Vous n’êtes pas content du comportement d’un collaborateur de Myria (lors d’un entretien téléphonique,  lors d’une visite…).

Exemples de plaintes non recevables

  • Plaintes anonymes
  • Plaintes non motivées (les raisons doivent être clairement décrites)
  • Plaintes se rapportant à des faits qui se sont déroulés plus d’un an avant l’introduction de la plainte
  • Plaintes se rapportant à des faits qui ne relèvent pas de la compétence de Myria
  • Plaintes se rapportant à des faits pour lesquels il existe des procédures de recours administratif
  • Plaintes se rapportant à des faits pour lesquels un recours est pendant auprès d’une juridiction (tribunaux du travail, Conseil de Contentieux des étrangers, Conseil d’Etat, …)
  • Plaintes se rapportant à des faits pour lesquels une procédure a été introduite auprès du Médiateur fédéral
  • Plaintes sur une prise de position générale de Myria relative à l’une de ses trois missions

Avertissement

Introduire une plainte ne provoque pas de suspension du délai dans lequel un recours auprès du Conseil d’Etat et auprès des cours et tribunaux du pouvoir judiciaire peut être introduit.

Comment introduire une plainte ?

Vous pouvez introduire votre plainte via ces canaux :

  • Remplissez le formulaire de contact en bas de cette page.
  • Remplissez la version Word ou pdf de notre formulaire de plainte (de manière électronique ou manuellement), imprimez le document et envoyez-le à : Myria, Rue Royale 138, 1000 Bruxelles.

Vous recevrez dans les 15 jours un accusé de réception.

Votre plainte est alors, pour autant qu’elle soit recevable, transmise au service compétent de Myria qui examine vos remarques et vous donnera dans les 30 jours ouvrables une réponse motivée.

Toujours pas satisfait ?

Vous pouvez introduire une plainte de seconde ligne auprès du Médiateur fédéral via ces canaux :